Lundi 20 juin 2011 1 20 /06 /Juin /2011 01:18

Un piano qui murmure, embrasse tendrement le temps puis s'en échappe en courant. J'aimerais courir comme ça, comme les mains sur un clavier. L'écouter encore et encore, laisser ses notes me caresser le dos sous une douche chaude d'harmonie. La musique toujours apaise bien des maux. Elle a son langage et ses lèvres que j'aime toucher du bout des doigts. Parfois elle me regarde; un sourire de jeune femme sur un vieux con aigri. Elle incline la tête et son tempo, allège ses accords et shhhhhhhhh, pose son index sur mes lèvres. "Tais-toi, écoute". Mais c'est mon coeur qui hurle. Elle répète ce mot "écoute", "écoute", "écoute"... Elle me berce jusqu'à ce que ce coeur empêtré dans ses tourments, se taise et écoute, lui aussi. Elle attend, toujours, avec une infinie patience que les battements ralentissent et suivent son moderato. Elle attend, toujours, qu'il soit régulier, calme et posé sur sa mesure. Tout est si minutieusement réglé dans ses papiers musiques. Elle est à mon âme, ce que l'horloger est au temps, et lorsqu'enfin je ferme les yeux, adossé contre le mur, j'entends le shhhhhhhhh remplir mes poumons, s'évanouïr lentement et revenir encore plus profondément. L'index quitte mes lèvres, je devine son sourire satisfait qui me regarde perché sur un silence, sur une pause, ou une ronde muette. Elle est les touches blanches du piano, je suis les noires. Elle seule sait accorder nos différences, au demi-ton près. Elle seule comprend la souffrance parfois de n'avoir aucune armure à la clé quand les notes filent, se déchirent, se transposent et modulent sans contrôle. Elle pose une main nuancée sur ma poitrine, j'ouvre les yeux. J'avais oublié la chaleur d'une paume, ce frisson agréable qui court le long de mon échine. Elle embrasse en résonance et garde sur moi toujours ce regard amusé de jeune femme sur un vieux con.
Le shhhhhhhhhh remplit mes poumons, le coeur ronronne paisiblement sous sa main. Encore un instant, juste encore une mesure, j'aimerais rester comme ça, entre ses mains, adossé contre ce mur. Je voudrais un point d'orgue là-dessus, je voudrais qu'elle reste, je ne veux pas qu'elle parte, je ne veux pas qu'elle m'abandonne, je ne veux pas qu'elle me laisse seul ici, je... Elle repose son index sur mes lèvres, "tais-toi, écoute, et respire en mesure.... shhhhhhhhhhh..."

ES.

(Musique : Counting Crows - Colorblind)

Par Erik SHAHAM - Publié dans : Interludes - Communauté : Blogs de oufs
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 13 juin 2011 1 13 /06 /Juin /2011 19:42

ivresse

(Musique  : Rob Zombie  "Dragula")

Par Erik SHAHAM - Publié dans : Artwork - Communauté : Blogs de oufs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 12 juin 2011 7 12 /06 /Juin /2011 21:41

 

Diner1bis
(...surper content d'être là... sisi.)

    

artwork 001  Diner1

Par Erik SHAHAM - Publié dans : Artwork - Communauté : Blogs de oufs
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 4 juin 2011 6 04 /06 /Juin /2011 08:39

titralacon
Dance-friz

iPod Ghost

Par Erik SHAHAM - Publié dans : Pas sérieux... - Communauté : Blogs de oufs
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mardi 31 mai 2011 2 31 /05 /Mai /2011 00:18

(...)
DC34b
DC34c

(Musique :  Rammstein - Heirate Mich)
(...)


Par Erik SHAHAM - Publié dans : Pages - Communauté : Blogs de oufs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

@Trappe d'Elise

Phantom's Origins

old chair

9W58192-1

L'intégralité des travaux présentés ici n'est pas libre de droits. Pour toute utilisation, merci d'en demander l'autorisation.
Mais... les originaux sont à donner selon leur disponibilité. Pour toute question : erik.shaham@free.fr
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés